Tabou : les trolls ont-ils tué la liberté d’expression ?

1.500 experts ont partagé leur vision des interactions sociales sur Internet dans les dix années à venir, et ça ne fait pas rêver.

Malgré toutes les innovations que produit le secteur high-tech, il semble incapable de régler un problème connu depuis longtemps : les discussions en ligne nourries à l’anonymat qui peuvent donner lieu à des conversations houleuses, voire du harcèlement et des discours de haine. Cette même discrétion permet de propager de fausses informations, aux conséquences parfois graves, en toute impunité.

Le Pew Research Center, une sorte d’INSEE américain, a mené une consultation sur l’avenir des interactions sociales en ligne auprès de 1.500 experts du secteur (ingénieurs, universitaires, entreprises et gouvernement). Leur constat est en majorité déprimant : plus de 80% d’entre eux ne voient pas comment la situation pourrait s’améliorer d’ici dix ans. Ils sont ainsi 42% à estimer que le discours public sera tout autant façonné par les acteurs malveillants, le harcèlement, les trolls et la méfiance. 39% des répondants pensent même que ces problèmes vont s’aggraver durant la décennie à venir.

Vie privée ou protection des internautes

Comme l’expliquent plusieurs spécialistes, régler ces problèmes impliquerait de trancher un dilemme entre protection de la vie privée et protection des utilisateurs harcelés. Car tout part de l’anonymat dont on peut jouir sur Internet. Certains proposent de réduire la capacité des Internautes à dissimuler leur identité, mais cela se fera difficilement sans affaiblir les protections de la vie privée et augmenter les capacités de surveillance des Etats par la même occasion. D’autres s’inquiètent des conséquences sur la liberté d’expression d’un tel changement. Et certains rappellent que les comportements problématiques que l’on rencontre sur Internet existaient bien avant le Web dans la vraie vie.

Par peur de la surveillance ou de la censure, le statu quo actuel pourrait donc perdurer. La plupart des répondants s’attendent pourtant à voir se développer des services Web plus sécurisés et plus exigeants quant à l’identification de leurs utilisateurs. Une minorité d’experts se montre plus optimiste: pour eux, ils n’est pas nécessaire de sacrifier notre vie privée pour mieux nous protéger des trolls. Ils estiment que des solutions de plus en plus performantes, notamment grâce à l’intelligence artificielle, permettront de réduire leur influence. Ce choix n’est pas neutre non plus : laisser une machine décider de ce qui est acceptable donnera forcément lieu à des erreurs et des accusations de censure de la part des internautes lésés.

Source : news.sfr.fr

935

Big Brother en a rêvé : les trolls l’ont fait. Nos vies privées vont se retrouver à nu.

 …la parole libérée à travers le net (réseaux sociaux, forums et Cie) et l’hyper-communication autour des blockbusters font s’entrechoquer violemment  les attentes (fantasmes ?) des spectateurs avec la vision fatalement différente d’un réalisateur (un peu) et d’un studio (beaucoup). En d’autres termes, les films sont très souvent condamnés par une certaine typologie de spectateurs (qui a dit les geeks ?), quand ils ne répondent pas exactement à leur cahier des charges subjectif et aux promesses avancées par un marketing excessif, polissant, prévisible. (Mad Movies 308)

De nos jours, les trailers de film racontent quasiment toute l’histoire. Je pense que c’est vraiment dommageable. Personnellement, je ne veux rien savoir quand je vais au cinéma. J’aime découvrir, entrer dans un monde, essayer d’avoir la meilleure image et le meilleur son possible, sans interruption – afin de vivre une expérience. Et tout ce qui pourrit ça n’est pas bon. (David Lynch, génie du cinéma)

Articles récents

Tabou : la vérité sur les Illuminati.

Ou comment un groupe maçonnique bavarois éphémère a été recyclé pour incarner la légende très populaire d’une organisation clandestine infiltrant et manipulant le monde.

Au hit-parade des théories complotistes, on trouve en bonne place celles affirmant l’existence de reptiles humanoïdes parmi les grands de ce monde (de Barack Obama à la reine d’Angleterre). Le groupe Bilderberg, qui existe bel et bien mais qui est décrit comme un gouvernement mondial et occulte du capitalisme financier, est aussi la cible de nombreux fantasmes. Il n’est pas rare qu’il soit lié à un autre classique conspirationniste tendance antisémite : le complot judéo-maçonnique ou sa variante américano-sioniste. Mais les Illuminati restent, notamment chez les jeunes, le refrain le plus largement répandu.

Esotérisme

Selon un sondage Ipsos MediaCT pour Fleuve Editions (publié en juin 2014 à l’occasion de la parution du livre le Règne des Illuminati, d’Eric Giacometti et Jacques Ravenne), un Français sur deux déclare connaître leur existence (1). Et pour 20 % d’entre eux, les Illuminati «tirent les ficelles de l’économie mondiale», tandis que 25 % sont convaincus qu’il s’agit d’une «organisation secrète qui cherche à manipuler la population».

Oui, les Illuminati ont bien existé. Mais il y a presque 250 ans. Et leur «vraie» histoire n’a duré qu’à peine neuf ans, entre 1776 et 1785. Les Illuminati – mot latin qui signifie «illuminés» mais que l’on pourrait traduire par «ceux qui savent» – ont été créés en Bavière par Adam Weishaupt, lui-même mort en 1830. C’est une sorte de groupe paramaçonnique comme il en a fleuri beaucoup au XVIIIe siècle. A l’époque des Lumières, des sociétés et des confréries plus ou moins secrètes, versant parfois dans l’ésotérisme, se multiplient. Les philosophes et les scientifiques voient là le moyen de contrer l’influence de l’Eglise catholique et de propager leurs idées rationalistes. Le combat culturel et politique fait rage. En 1784, Charles-Théodore, le prince-électeur de Bavière, interdit les sociétés secrètes. Fin du premier acte pour les Illuminati, alors que leur groupe rassemblait déjà plusieurs centaines de membres.

Grande matrice

L’histoire fait ensuite place au mythe. Un abbé français, Augustin Barruel, l’une des figures du mouvement contre-révolutionnaire catholique, va le créer. La Révolution française, grande matrice des interprétations complotistes (comme aujourd’hui les attentats du 11 Septembre) a été l’œuvre, selon le prêtre, de membres appartenant à la secte bavaroise. «Les frontières sont souvent indiscernables entre la réalité historique et les mythologisations qui la prennent pour matière première», explique Pierre-André Taguieff dans la Foire aux illuminés (Mille et Une Nuits, 2005). A partir de là, la légende des Illuminatis voyage, s’amplifie. Née en France, elle se propage dans les pays anglo-saxons. Au cours des années 60, elle ressurgit dans la sous-culture américaine. Dans un long article, très documenté, «Le pseudo-complot illuminati», publié dans la revue le Crieur, Yves Pagès retrace minutieusement ses filiations, parfois très surprenantes. Les thématiques conspirationnistes issues de la légende des Illuminati inspirent ainsi des dissidences du nationalisme noir aux Etats-Unis autour de Louis Farrakhan, le leader de l’organisation Nation of Islam. Elle imprègne aussi la culture hip-hop, comme l’historique groupe des Last Poets.

Aujourd’hui, des stars comme Beyoncé continuent à la relayer. Mais c’est surtout dans Da Vinci Code, best-seller mondial adapté au cinéma, qu’ils ont eu le premier rôle ces dernières années.

(1) Sondage réalisé auprès de 1 500 Français âgés de 18 à 65 ans.

Source : liberation.fr

Abigail Good naked Eyes Wide Shut (11)

Les illuminati étant un mythe : qui a intérêt à entretenir le mythe ? (Photo : Eyes wide shut, Stanley Kubrick, 1999). 

PS : les Illuminati apparaissent, en fait, dans le roman « Anges et Démons » de Dan Brown, bien que certaines allusions peuvent apparaître dans ses autres œuvres.

« Le comble du Complot serait de faire croire en son existence. »

Articles plus anciens

Tabou : la scatologie est-elle anormale ?

Tabou : la vérité sur les poils pubiens.

Découverte d’une forme de vie extraterrestre… sur Terre.

Vingt mille lieux sous la Terre 4.

Les fantômes n’existent pas.

Star Wars et Tolkien : les liens de l’Anneau.

Sara, fille du Christ, se met à nu.

La France et le Bilderberg.

Publicité et salles de ciné... |
Ton monde à toi. |
Horreur Vhs Collector |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cinéma Algérien
| Une semaine autour des "Swi...
| CINEFIL INFO